Fonce! Monette, fonce!

Fonce! Monette, fonce!

Regular price
€3,00
Sale price
€3,00
Regular price
Sold out
Unit price
per 
Tax included.

Micheline Tondra-Marie

«La forêt brûle juste derrière la côte.
Nous enfourchons nos bicyclettes et pédalons, pédalons à en perdre le souffle.
Pas longtemps car nous arrivons dans une petite bourgade. (...) Nous devons descendre de nos vélos car le sol est jonché de vitres.
Pas une n'a résisté aux explosions. Nous sommes abrutis. Nous entrons dans le premier café qui se présente. Nous avons besoin de savoir, de nous abriter dans une maison, de voir des gens : nous avons soif.
Nous sommes complètement désemparés.
La réaction se fait, nos jambes se mettent à trembler malgré nous. Nous ne pourrions plus faire dix mètres de plus.
La femme qui s avance vers nous est toute jeune. Elle est enceinte et enveloppée frileusement dans un grand châle beige, malgré la chaleur qui commence à monter.
- Vous venez de là-bas ?
- Oui. On ne sait pas ce qu'il y a eu, mais on l'a échappé belle.»

Pour échapper aux bombardements d'un Paris sous l'Occupation, une adolescente est envoyée par sa famille dans une ferme normande. Au rythme des sirènes succèdent bientôt celui des travaux des champs. Jusqu'au jour où sa soeur aînée vient la chercher pour la reconduire dans la capitale à vélo ! Commence alors une véritable odyssée, ponctuée de péripéties, sur des routes dangereuses et désertées par les civils.
La suite des aventures de la famille Belleville sous l'Occupation, qui avaient commencé en 1939 avec Les invités de la guerre (Oskar éditions).